VIOLENCE CONJUGALE
BOOKING & CONTACT HERE BUY

16/07/16 - FESTIVAL RESTONS SERIEUX @ supersonic, paris
10/06/16 - VICIOUS SOUL FESTIVAL w/ THE KVB + THE SUZARDS @ void, bordeaux
27/05/16 - FESTIVAL DISCIPLINE @ les pavillons sauvages w/ SCORPION VIOLENTE + ASPHALT, toulouse
10/05/16 - w/ HEIMAT + VIDEODROME @ void, bordeaux
06/05/16 - TEENAGE MENOPAUSE FESTIVAL w/ HEIMAT + JESSICA93 + JC SATAN + WILD CLASSICAL MUSIC ENSEMBLE @ magasin4, bruxelles
05/05/16 - @ la péniche, lille
04/05/16 - w/ ZZZ @ la mécanique ondulatoire, paris
05/03/16 - PAS NORMAL w/ GIGI MASIN + VERRES FUMES + LE HUM @ lieu unique, nantes
04/03/16 - RELEASE PARTY "VICES & MENSONGES" w/ MOUNTAIN BIKE + JESSICA93 @ café de la danse, paris
19/12/15 - XMAS BLAST FESTIVAL w/ SAURS + LONELY WALK + CHEVEU + FRUSTRATION @ rockschool barbey, bordeaux
26/11/15 - DES JEUNES GENS MODERNES - w/ LA VEUVE ELECTRO @ expression7, limoges
01/05/15 - SPIDERLAND w/ JESSICA 93 + FOREVER PAVOT + GO!ZILLA @ lanef, angoulême
05/04/15 - ROCKERILL II w/ CHEVEU + PIERRE & BASTIEN + KOMPLICATIONS + OSICA + Dj ELZO @ Rockerill, charleroi
07/03/15 - w/ H ø R D @ la mecanique ondulatoire, paris
06/03/15 - w/ GRAND BLANC @ la grange à musique, creil
07/02/15 - @ le blockhaus dy10, nantes
06/02/15 - w/ JESSICA 93 + STRASBOURG @ le manège, lorient
05/02/15 - DES JEUNES GENS MODERNES w/ DANTZIG GRUPPE + PARIS @ l'ubu, rennes
01/11/14 - SALE & SAUVAGE #3 @ mains d'oeuvres, paris
28/09/14 - w/ POW! @ le sucre, lyon
18/09/14 - @ VICE PRIVATE PARTY, lyon
15/09/14 - w/ MAGNETIX + FEELING OF LOVE @ café de la danse, paris
06/08/14 - BALEAPOP #5, saint jean de luz
30/05/14 - LES NUITS SONORES @ ancien marché de gros halle 3, lyon
29/05/14 - LESS PLAYBOY IS MORE COWBOY @ le confort morderne, poitiers
06/02/14 - w/ HORD + -Y- + CLUB AMOUR @ le bootleg, bordeaux
01/02/14 - w/ MAGNETIC DAYS + MY DISCO JACKET @ le jardin moderne, rennes
30/01/14 - w/ MAGNETIC DAYS + MY DISCO JACKET @ EspaceB, paris
27/04/13 - w/ LA MAIN (live) + SULTAN (live) + MAX FR (DJ Set) @ la mécanique ondulatoire, paris
16/04/13 - w/ MARTIAL CANTEREL @ le bootleg, bordeaux
24/03/13 - w/ BLACK BUG + ASPHALT @ le saint des seins, toulouse
19/03/13 - w/ EGYPTOLOGY + UMBERTO + LONELY WALK @ la flèche d'or, paris
04/01/13 - w/ L'AMICALE DU SYNTHETISEUR @ plan B, poitiers
16/11/12 - w/ GERTRUD STEIN @ de kleine hedonist, anvers
15/11/12 - @ madame moustache, bruxelles
07/11/12 - w/ KAS PRODUCT @ iboat, bordeaux
04/11/12 - w/ LE PRINCE HARRY @ mondo bizarro, rennes
03/11/12 - @ le blockhaus dy10, nantes
06/10/12 - w/ LES MODULES ETRANGES @ heretic, bordeaux 
16/09/12 - w/ THE MEN @ le 106, rouen 
16/06/12 - w/ THE BARCODES + DAÏKIRI + DISTORSIONS @ les trinitaires, metz 
15/06/12 - w/ LES SAIGNEURS DE LA NIGHT @ la mécanique ondulatoire, paris 
11/06/11 - w/ NEWCLEAR WAVES + DAYBED @ kavka, anvers 
10/06/11 - w/ LA PEAU SUR LES OS @ la mécanique ondulatoire, paris 
17/05/11 - w/ FRUSTRATION @ heretic, bordeaux 
10/04/11 - w/ CHARLES DE GOAL @ st ex, bordeaux

cover
 
 
 
 
 

Issus de milieux complètement opposés - l’un est le descendant d’un riche industriel allemand et l’autre un fils d’artisan - André & Hans se rencontrent sur les bancs du lycée. Tous deux passionnés par Bowie & Kenneth Anger, ils préfèrent sécher les cours et passent leur temps à fumer en cachette dans la salle qui sert de ciné-club. C’est dans cet endroit qu’ils rêvent d’un futur idéal, fait de voyages dans l’espace et de musique industrielle. 
A l’étroit dans cette institution privée, ils décident de partir pour Berlin en se demandant quelle goût y a la décadence. Ils font la rencontre de Marianne Katza, femme excentrique s’il en est, qui leur propose de venir vivre dans un squat d’artiste situé dans le quartier de Mitte. A la manière de la Factory de Warhol, cet endroit est un perpétuel bouillonnement d’idées, de musiques, de drogues… André commence à bidouiller sur un Korg MS20 (il ne dira jamais d’où provenait l’argent pour un tel achat) et rêve de performances décadentes pendant que dans la pièce mitoyenne, Hans tente d’exorciser ses peurs en notant dès le réveil les rêves étranges qui habitent ses nuits. 
Marianne décide alors de les présenter à un de ses amants de l’époque, Marc Berron, un jeune fils à papa arrogant mais doté d’une oreille incroyable. C’est lui qui les aidera à freiner leur consommation de drogue et leur fera prendre une nouvelle direction: Celle d’une musique personnelle et froide, au format pop mais avec cette urgence qui caractérise la vie actuelle des jeunes berlinois. Il les "kidnappe" dans son studio pendant plusieurs semaines afin d'expérimenter, de créer, de donner du sens et de trouver le son du premier album de Violence Conjugale!

Par la suite, le groupe souhaitera faire de nouvelles expériences. Pour André, il s'agira essentiellement d'exposer ses peintures pointillistes, représentant la campagne du nord de la France et le souvenir des intérieurs bourgeois des familles de Flandre. Hans, pendant ce temps, entreprend de s'engager en tant que marin sur plusieurs cargos en partance pour l'Afrique. Il en retirera un goût prononcé pour les ryhtmiques tribales et envoutantes du mysterieux continent. 
Peu de temps après, les deux compères se retrouvent enfin à Paris pour de tristes retrouvailles: leur amie Marianne est en effet décédée et ses nombreux amants se disputent sa villa italienne, la fameuse "podere dei trei orsi". Leur apparence physique ayant lourdement évolué, ils ne sont pas reconnus par l'assemblée qui les a pourtant fréquenté à l'époque du premier opus. Obtenant l'adresse exacte de la villa, Violence Conjugale décide de faire un coup d'éclat et d'aller enregistrer un nouvel album en Italie, dédié à Marianne. 
Sur le chemin, ils rencontrent Marco Berroni, un jeune fils à papa arrogant mais doté d'une oreille incroyable, à la langue vertueuse et aux poches lourdes d'hallucinogènes en tout genre. Ils investissent donc un des nombreux salons de la somptueuse bâtisse, avec un peu de matériel glané ici et là et commencent à composer ce qui deviendra "Vices et mensonges". La présence d'une cuve métallique souterraine à la fonction encore inconnue à ce jour sera sans doute leur principale découverte: ils y enregistrent nombre de sons, ayant décidé de durcir le ton de leur musique et y passent de nombreuses nuits, en hurlant, invoquant les fantômes de leur jeunesse perdue. 
Néanmoins, l'enregistrement sera de courte durée. Chassés de la villa au bout d'une semaine par des héritiers peu scrupuleux (un amateur d'aviation et un peintre bourgeois), le groupe fuit vers le nord de l'Europe. Marco Berroni veut en effet mixer le disque en Suède. Malheureusement, ce dernier n'arrivera pas avec le groupe à destination. Pris à parti lors d'une rixe banale à Hambourg, il devra être hospitalisé plusieurs jours, suite à de sauvages coups de couteau. Le groupe arrive néanmoins à destination. Ils rentrent au Paake Studio, un étrange édifice construit sur les restes d'un monument funéraire viking, sorte de cathédrale dédiée à la musique. Ils y rencontrent un ingénieur du son muet et cathartique du nom de Bjorn Markandt, doté d'un matériel particulièrement futuriste. Pendant le mixage, André devient adepte de la cuisine macrobiotique et Hans perfectionne une méthode de chant basée sur sa rencontre avec un chaman sibérien. Le mixage se termine rapidement et l'album prend son essor quelques temps plus tard.

From completely opposite cultural backgrounds, one is the son of a rich german industrial man and the other of a craftsman, Hans and André meet early in highschool. Their mutual love for Bowie and Kenneth Anger pushes them to flunk school and smoke in their tiny school movie room. There they dream of an ideal future, made of space travels and industrial music. Feeling the pressure from this private institution, they eventually decide to go to Berlin and see what taste has decadence there. They meet Marianne Katza, an excentric woman who tells them to come to an artist squat in Mitte district. As Warhol’s Factory, the place is an indistincte magma of ideas, musics and drugs. Here, as André begins to fiddle with a korg ms20 synth (he never told where he found the money to afford it) and dreams of exquisites performances, in another room, Hans tries to write his wildest nightmares to exorcise them. Marianne decides to introduce the future band to one of her lovers: Marc Berron, a young arrogant and rich kid blessed with a perfect ear. He helps them to slow down their drugs issues and take a new direction: to play a cold and personal music in pop format but with a feeling of urgency which caracterized young berliners. So he kidnaps them in his own studio for several weeks to experiment, give feelings and eventually find Violence Conjugale’s ultimate sound.